Google Reader : Pas de panique, mais lisez ceci.

Le 14 mars 2013 — par

Google Reader n’aura donc pas supporté un deuxième ménage de printemps. Même si l’on se doutait qu’ils ne s’intéressaient plus vraiment aux RSS (cf. l’abandon progressif de Feedburner et qu’ils préfèrent les lunettes qui font loucher ou les chaussures qui parlent, je ne pensais pas que Google Reader subirait un arrêt aussi brutal.

Bref, nous devons agir, mais tout d’abord, un conseil :

Ne cédez pas à la panique.

Je vois déjà partout des gens s’inscrire à des alternatives plus ou moins bancales et opportunistes de Google Reader. Ça ne sert à rien de changer de client dans les 24 heures, nous avons 3 mois pour réfléchir et trouver le meilleur moyen de vivre sans Google Reader.

Car Google Reader est plus qu’un simple client : Il est la base de dizaines d’applications RSS qui permettent de garder toutes ses lectures synchronisées. Impossible de simplement exporter l’OPML de vos abonnements pour l’ajouter quelque part : Il faut que cette synchronisation continue d’exister. Et si on pouvait remettre des options de suivi / partage comme avant le nouveau design, ça serait pas mal non plus.

C’est pour quoi j’aimerais réunir les gens qui ont (encore ? has-been !) un intérêt pour les flux RSS et qui souhaitent toujours avoir un service gratuit pour synchroniser tous leurs flux, avoir un client Web simple et efficace et peut-être d’autres options selon les discussions que nous aurons.

À tous ceux-là je vous demande de remplir ce formulaire d’inscription pour vous abonner à la mailing-list que je suis en train d’installer. N’hésitez pas à faire tourner ce formulaire (ou cet article) pour qu’on puisse s’accorder sur une alternative viable et pérenne, et dans l’idéal compatible avec toutes les applications existantes.

Je pourrai continuer à en parler pendant des heures, mais je réserve ça pour les discussions de la mailing-list pour l’instant.

En attendant, ceux qui pensaient encore être sains et saufs avec Feedburner, vu la tournure des évènements vous devriez quand même songer à migrer chez URI.LV, ça ne prend que quelques minutes. :)

S'abonner au flux RSS du blog
Recevoir les nouveaux articles par e-mail :