Fab, les e-mails et la presse

Le 6 mars 2013 — par

Dans un récent article de The Next Web, la société Fab se fait encenser dans les grandes largeurs pour la gestion des abonnés à ses newsletters.

En effet, après un certain nombres d’e-mails envoyés considérés non-lus par Fab, le service envoie un dernier mail indiquant que Fab prend tellement bien soin de ses utilisateurs qu’il a pris la peine de le désinscrire pour lui.

Ça a l’air de mettre ce journaliste high-tech extrêmement en joie :

Parce que Fab se soucie assez de moi et de ma boîte de réception surchargée, ils m’ont fait apprécier d’avantage leur entreprise. Cela devrait être les bases du marketing e-mail, et nous espérons que d’autres start-ups feront de même.

Ah, les joies du marketing.

Ceux qui se sont intéressés à l’envoi d’e-mails ou qui en envoient eux-même (nous en envoyons plus de 2,5 millions par mois avec VDM) savent que cet e-mail de Fab est complètement hypocrite.

Fab

Ce qu’on appelle la délivrabilité d’un e-mail, le fait qu’il va oui ou non arriver dans votre boîte de réception et non dans vos spams ou se perdre dans l’Internet, prend en compte un paramètre très important : la réputation.

La mauvaise réputation d’une IP est la bête noire de l’expéditeur de mails, car les services comme Gmail ou Hotmail veillent au grain : Plus un e-mail est marqué comme spam, archivé sans être lu ou supprimé directement (tout ça est compté au même titre que le bounce), plus l’expéditeur du mail descend en réputation, jusqu’à arriver au point de non-retour où il sera considéré comme spam.

C’est pour ça que si vous jetez un oeil dans vos spams Gmail, vous verrez beaucoup de notifications Twitter. À force d’abonner les membres sans leur demander leur avis, cela a donné énormément d’e-mails jamais ouverts et les algorithmes de Gmail ont classé l’expéditeur en spam. Comme quoi ça peut vraiment arriver à tout le monde.

Pour en revenir à nos moutons, si un expéditeur veut garder une bonne réputation il a tout intérêt à nettoyer régulièrement sa base d’inscrits, surtout un site comme Fab qui a eu une grande période de hype où tout le monde s’est inscrit mais personne n’avait en fait d’intérêt pour les produits proposés.

En général ce nettoyage se fait fréquemment et discrètement, sans prévenir l’utilisateur. Hé oui, il ne lit déjà pas nos e-mails, on ne va pas en plus lui en envoyer un nouveau pour lui dire qu’il est désinscrit.

Fab voyant sa réputation d’expéditeur mail baisser, ils se sont sûrement dit qu’il était temps de faire un petit nettoyage. Les types du marketing sont intervenus et ont transformé ça en grande opération de comm, c’est bien joué.

Maintenant j’ai peur que tout le monde s’y mette et qu’on reçoive un nouveau type de spam avec des fausses désinscriptions où la marque prétend prendre soin de ses clients, comme ces faux mails de La Redoute s’excusant de leur indisponibilité du site pendant 5 secondes et offrant une super promotion pour se faire pardonner.

Une fois que le poisson mord à l’appât du marketing, rien ne l’arrête.

S'abonner au flux RSS du blog
Recevoir les nouveaux articles par e-mail :