Non, Twitter ne filtrera pas votre timeline.

Le 18 février 2013 — par

Apparemment un article d’un « consultant social media » français fait beaucoup parler de lui grâce à son titre accrocheur : Twitter : tous les Tweets ne seront plus visibles à partir du 20 Février !

C’est ainsi qu’à grands renforts de paragraphes sensationnalistes, une personne qui n’a jamais utilisé l’API de Twitter ni ne comprend son fonctionnement basique se permet de dire que nous allons nous voir censurés dans les 48 heures sans crier gare.

Ne vous faites pas influencer par les « consultants social media » qui font du linkbait pour attirer l’utilisateur moyen.

Évidemment, la réalité est toute autre, et il suffit de comprendre un peu l’anglais et lire le billet original qui s’appelle Introducing new metadata for Tweets.

Comme personne n’a l’air de vouloir en faire une traduction précise, la voici :

  • De nouvelles méta-données vont être ajoutées aux tweets retournés dans l’API : la langue du tweet et un filtre d’intérêt.
  • Le filtre d’intérêt ne sera disponible que pour l’API streaming, c’est à dire que l’API classique n’aura pas du tout cette donnée disponible.

Et comme personne n’a pris la peine d’en expliquer les implications correctement, les voici :

  • La recherche Twitter utilise déjà ces scores que Twitter calcule depuis très longtemps (ainsi que la langue détectée).
  • Ils n’étaient pas disponibles aux développeurs et encore moins dans les filtres de l’API Streaming, ce qui est maintenant le cas.
  • Il n’est jamais mentionné que cette nouvelle méta-donnée sera utilisée sur Twitter en dehors de la recherche.

Twitter n’est pas exempt de reproches et ce n’est pas moi qui vais les défendre.

Mais je pense que ce genre de paramètre va surtout être utilisé par de nouvelles applications comme les « murs Twitter » que l’on voit souvent dans les conférences. Pratique de n’afficher que les tweets les plus pertinents en les sélectionnant par leur langue et niveau d’intérêt, non ? Surtout que le calcul est en temps réel.

Il faut se rappeler que Twitter décourage la création et le développement de clients tiers, dernier exemple en date avec Tweetro et que l’on est à quelques mois de la suppression de l’API 1.0 actuelle.

Il est donc très important pour Twitter de montrer qu’il existe d’autre moyens d’utiliser l’API avec de nouveaux filtres et surtout de ne les proposer que dans l’API streaming, la seule API qui permet d’utiliser le flux Twitter global pour penser une autre utilisation que celle limitée par l’utilisateur actuellement identifié.

Ne vous faites pas avoir par le sensationnalisme bon marché des blogs high-tech français.

S'abonner au flux RSS du blog
Recevoir les nouveaux articles par e-mail :