Ξ La fin prévisible de TechCrunch France

Le 2 novembre 2012 — par

Dernier article de TechCrunch France, le 31 octobre, avant sa redirection vers TechCrunch.com :

La décision d’intégrer TechCrunch France à TechCrunch.com est donc une décision stratégique qui permettrait aux startups françaises de profiter de la même visibilité que leurs homologues européens et internationaux. […] L’équipe européenne va également faire un appel aux candidatures pour trouver quelques contributeurs pour couvrir l’actualité des startups françaises en anglais dans les jours à venir.

Je vais vous donner un scoop : TechCrunch France était voué à l’échec.

Le problème principal de TechCrunch France n’était pas l’abandon progressif et durable de la société mère, le design vieillissant ou encore le nombre de visites. C’était son contenu.

Si vous vouliez devenir contributeur (évidemment bénévole) de TechCrunch France, pas moins de 17 règles s’imposaient à vous. Je vous ai gardé les meilleures :

  • Il va falloir écrire 3 articles minimum par semaine
  • Les interviews sont uniquement pour les entrepreneurs connus, les experts sur un certain sujet, etc.
  • Il va falloir valider tous les sujets que tu veux traiter en avance avec l’équipe

Je ne sais pas si ces règles émanent de TechCrunch ou si c’était la volonté de la « filiale » française, mais il est évident qu’une rigueur pareille n’aurait jamais marché. On nous parle sans cesse du monde de l’Internet en perpétuel mouvement et sur TechCrunch France il faut proposer ses papiers qui doivent être approuvés par toute l’équipe à l’unanimité ? Tu parles d’un site réactif.

TechCrunch France s’était donc lentement mais sûrement transformé en un vomisseur de communiqués de presse, les seuls articles assez consensuels pour pouvoir passer la validation de l’équipe.

Je vous laisse les deux règles les plus insensées pour la fin :

  • Si tu n’arrives pas à tenir le rythme pendant plus de 2 semaines, on ne pourra pas te garder
  • Si jamais tu souhaites quitter l’équipe, il va falloir trouver un remplaçant

Et si on souhaite quitter l’équipe sans trouver de remplaçant, il se passe quoi ? Toutes ces règles étaient clairement faites pour décourager tout nouveau contributeur, je ne vois pas d’autres explications.

S'abonner au flux RSS du blog
Recevoir les nouveaux articles par e-mail :