Voici le prix d’achat de Seesmic par HootSuite

Le 10 septembre 2012 — par

Allez, encore un peu de tension dramatique.

Si vous lisez ce blog, vous savez à peu près tous qu’après 5 ans de bons et loyaux services, Seesmic s’est vu offrir une proposition par HootSuite qu’ils n’ont pas pu refuser, étant donné le contexte : licenciements massifs au début de l’année, impossibilité de trouver un produit qui gagne assez d’utilisateurs pour être rentable…

Seesmic Hootsuite

Évidemment, la seule question qui intéresse les gens dans le cas d’une acquisition : COMBIEN. J’avoue, moi-même ça m’a intéressé, surtout que je suis la start-up assidûment depuis ses débuts, lui prédisant un échec certain. J’étais vilain. Je m’étais donc promis de ne rien écrire sur le sujet avant d’en savoir un peu plus à ce sujet, irrité par les afflux de félicitations envers Loïc Le Meur.

Les rumeurs ont enflé et sur Twitter je lis que Seesmic aurait été racheté pour la bagatelle de $500,000. Déjà, on descend d’un cran dans le rachat d’envergure, digne des fichiers sources de Digg.

Toujours un bon mot sous le coude. Mais voilà, je lis un peu plus tard que HootSuite veut ses utilisateurs et non ses employés. Pourquoi payer $500,000 pour quelques centaines de milliers d’utilisateurs, pour la plupart des particuliers puisqu’utilisateurs de clients mobiles, ceux-là même qu’ils incitent à se rediriger vers Twitter.com pour utiliser le réseau social ?

Autre élément troublant, HootSuite n’a pas le même vocabulaire dans son communiqué et préfère déjà parler d’acquisition plutôt que de rachat :

Le patron de HootSuite Ryan Holmes et le fondateur de Seesmic Loïc Le Meur ont trouvé un accord et un plan pour la transition : HootSuite continuera à supporter Seesmic, en faisant la transition des utilisateurs professionnels vers les outils HootSuite de gestion de médias sociaux. Les autres utilisateurs de Seesmic sont encouragés à explorer les nouveaux outils, applications et fonctions disponibles sur Twitter.com.

Si vous faites bien attention, dans tout ce que vous avez lu ou entendu à propos de cette histoire, personne ne parle de rachat du côté Seesmic ou HootSuite. Ils se contenteront au mieux de dire « oui » pour ne pas reprendre les journalistes sur ce terme embarrassant. Car c’est là que le bât blesse. Les dernières informations que j’ai récupérées hier confirment ma théorie. Voici donc le vrai prix d’acquisition de Seesmic par HootSuite :

0 euro, 0 dollar, 0 centime.

Vous avez bien lu. Rien du tout. Ce n’est pas du sarcasme, Loïc l’explique clairement dans cet entretien vidéo. Dès le début de l’interview, vers 1:20, sous le charme de notre chère Colleen, il explique les détails de cet accord :

Personne n’a le prix [de l’acquisition], car celui-ci va varier en fonction de la conversion des utilisateurs Seesmic en utilisateurs Hootsuite.

On voit bien que la réalité finit par rattraper Seesmic : Dans l’impossibilité de continuer à payer ses 14 employés, et dans l’impossibilité d’en licencier encore la moitié pour essayer de repartir, Seesmic a dû se brader à un de ses concurrents pour tenter d’en sortir la tête haute. Dur d’y voir une réussite.

Moralité : Ne confondez pas « acquisition » et « rachat ». Comme vous venez de le voir, les deux sont loin d’être synonymes, et il ne sert à rien de vouloir être à tout prix heureux d’une opération entre deux sociétés sans en connaître les tenants et les aboutissants.

S'abonner au flux RSS du blog
Recevoir les nouveaux articles par e-mail :