Ξ Une mise à jour d’OS à 150 millions de kilomètres de distance

Le 7 août 2012 — par

Faut pas avoir peur du kernel panic.

Concrètement, les données seront envoyées à travers le Deep Space Network de la NASA. Elles seront reçues par les sondes orbitales qui se chargeront de les relayer vers Curiosity, avec une bande passante de 2 à 256 kilobits par seconde.

Et dire qu’on se plaint du chargement de YouTube. Ils ont même pas Craigslist sur Mars.

S'abonner au flux RSS du blog
Recevoir les nouveaux articles par e-mail :