Ξ Oracle tente de tuer ce qu’il reste d’open source dans MySQL

Le 19 août 2012 — par

La dernière version de MySQL fournie par Oracle, 5.5.27, ne contient plus les tests accompagnant les résolutions de bug, une tradition chez MySQL depuis 1999 avec l’apparition de mysql-test qui a toujours permis aux développeurs de vérifier que certains bugs passés ne réapparaissaient pas sur une mise à jour.

Sergei Golubchik de MariaDB :

 Oracle a promis que leur système (Oracle DB) serait plus ouvert aux contributeurs et aux distributions. Il est triste de voir qu’à la place de cela ce sont les sources de MySQL qui sont en train d’être fermées.

S'abonner au flux RSS du blog
Recevoir les nouveaux articles par e-mail :