Coral, un CDN gratuit pour votre site

Le 2 juillet 2010 — par

CDN est l’abréviation couramment utilisée pour Content Delivery Network, ce qui signifie en bon français Réseau de distribution de contenus. En clair, il s’agit d’un réseau d’ordinateurs dédiés à délivrer du contenu statique, à l’inverse du contenu généré dynamiquement par un site en fonction de sa base de données ou de l’utilisateur identifié.

Les fichiers mis à disposition sur un CDN sont en général les images d’un site, ses fichiers JavaScript, ses feuilles de style. L’avantage est double : D’une part ça soulage le serveur qui préfère occuper son temps à générer des pages dynamiques plus rapidement, d’autre part les CDN sont souvent géolocalisés et l’utilisateur récupère les fichiers sur le serveur le plus proche de chez lui, diminuant le temps de réponse global du site.

L’inconvénient est unique : Ça coûte cher. Mais une solution gratuite existe.

logo.jpg

CoralCDN se veut être la solution de CDN pour tous les gens qui ont envie de réduire leur trafic (très limité dans le cas d’un hébergement mutualisé par exemple) et d’accélérer le chargement de leurs pages, mais qui n’en ont pas les moyens.

Le système CoralCDN est on ne peut plus simple : Il suffit d’ajouter .nyud.net au nom de domaine dans l’adresse du fichier que l’on souhaite mettre en cache sur CoralCDN, et le tour est joué.

Exemple :

http://ootweet.com/images/ootweet.png

devenant…

http://ootweet.com.nyud.net/images/ootweet.png

… le fichier est automatiquement répliqué sur tous les serveurs de CoralCDN.

map-world-gen-1.png
260 serveurs à travers le monde. C’est mieux qu’une Dédibox à Bezons.

Vous l’aurez compris, pour l’utiliser sur votre site vous n’avez vraiment pas grand chose à modifier, alors autant en profiter si vous avez des problèmes pour boucler votre bande passante en fin de mois. Encore mieux, si vous êtes sur WordPress, vous n’avez qu’un plugin à installer pour profiter de CoralCDN dès maintenant :)

A noter que selon la FAQ, la taille des fichiers transférés sur le CDN est limitée à 50 Mo, pas besoin de tenter de mettre vos DivX en cache.

Une utilisation détournée mais néanmoins intéressante pour tous ceux qui travaillent derrière un proxy : Les domaines créés grâce à CoralCDN et son .nyud.net échappent la plupart du temps aux filtres de contrôle. Ainsi, si VDM est bloqué à votre boulot par exemple, vous pouvez vous y rendre en tapant l’URL suivante :

http://www.viedemerde.fr.nyud.net

A noter que ce proxy de fortune fonctionne sur les ports 80, 8080 et 8090.

Si vous tombez souvent sur des filtrages en visitant vos sites préférés, vous pouvez installer le bookmarklet Coralize (glissez-le dans votre barre personnelle) et cliquez dessus dès que le monstre proxy tentera une attaque sur votre humble personne.

Voilà pour l’astuce du jour mes petits pandas, je vais maintenant me plonger dans un bain de glaçons pendant que Friedrich joue avec le ventilateur.

S'abonner au flux RSS du blog
Recevoir les nouveaux articles par e-mail :