Twitter : La fin d’un modèle

Le 10 avril 2010 — par

Cette nuit aura été marqué par un tweet, puis un communiqué de presse : Twitter rachète Tweetie 2. Les conséquences de ce rachat sont simples, de prime abord : Le client devient gratuit (actuellement à 2,39 euros) et sera renommé Twitter for iPhone.

twitter_logo.jpg

Si la nouvelle pouvait se faire attendre, suite au développement d’un premier client officiel pour BlackBerry, elle va sûrement choquer beaucoup de développeurs de clients Twitter autour du monde, et nous n’avons pas fini d’en entendre parler. Pourtant, mes petits pandas, il va falloir vous y habituer : La fête est finie :)

A dire vrai, Echofon, Tweetdeck et consorts n’ont pas de soucis à se faire. S’ils sont intelligents ils devaient se douter que ça arriverait tôt ou tard. On ne lève pas 100 millions de dollars en laissant s’échapper 70 % de son trafic monétisable. Nous avons eu le problème de notre côté avec FML, la version anglaise de VDM, c’est pourquoi j’ai décidé d’en parler un peu aujourd’hui.

mss2.png

En effet, FMyLife est particulièrement populaire aux Etats-Unis comme vous le savez. Mais il l’est spécialement sur appareils mobiles, et a fortiori sur iPhone où nous comptabilisons près de la moitié de notre trafic global. C’est donc bien beau de paraître utopiste et de laisser tout le monde gagner de l’argent en faisant des applications payantes ou financées par la publicité, mais on ne pouvait pas se permettre d’en perdre pour que les autres en gagnent, à un moment on n’est pas Mère Térésa SARL.

C’est pourquoi en Décembre dernier nous étions passés sur une API fermée (cf. TechCrunch) où seulement les applications que nous choisissons ont un accès à notre contenu et à l’API en général. De cette manière nous avons sorti des clients officiels gratuits, financés par la publicité, tout comme le site Internet, et avons pu garder la main sur notre trafic et notre monétisation, tout en laissant libre cours aux développeurs la création d’applications non-concurrentes.

En conclusion, les applications Twitter existantes se devront d’innover et de créer de la valeur ajoutée au lieu de réinventer la roue du client Twitter.

9fs9.png

Ainsi je pense que dans les prochains mois, nous allons assister à l’ajout de nouvelles conditions dans l’API de Twitter. Elle ne deviendra sûrement jamais une API fermée, cependant l’apparition d’applications officielles (et de leur monétisation qui va avec, le marché de la publicité mobile étant très juteux) va couper l’herbe sous le pied aux applications qui n’auront aucune valeur ajoutée par rapport à l’application officielle.

Twitter pourra conserver son avance dans le monde des applications grâce à des fonctionnalités API utilisables uniquement par leurs applications officielles, ainsi que le fait de savoir d’avance les prochaines évolutions du service de microblogging et d’adapter leurs développements en conséquence (les comptes payants me viennent tout de suite à l’esprit).

Enfin, concernant Tweetie 2 for Mac (qui n’est pas concernée par le rachat, contrairement à ce qu’on peut lire sur le NY Times ou dans certains autres blogs — lisez le vrai communiqué), Loren Brichter nous annonce que le développement est toujours « en cours ». Je sens qu’on va avoir du mal à avoir une version non-bêta rapidement (cf. N’achetez pas Tweetie).

S'abonner au flux RSS du blog
Recevoir les nouveaux articles par e-mail :