The Dollyrots : California Beach Boy

Le 2 février 2010 — par

J’ai découvert récemment un groupe répondant au nom d’Izia, éponyme de sa chanteuse la fille de Jacques Higelin. Non sans avoir un certain goût pour les filles qui laissent tomber le collège à 15 ans pour se consacrer à la musique parce que leur père leur offrira tout ce qu’elles voudront (après tout, on a déjà eu les Plastiscines), j’ai quand même été choqué en lisant les commentaires sur iTunes du style « le retour du vrai rock ».

Elle crie un peu fort, certes, elle joue de la guitare avec plein de notes en même temps, certes. Nonobstant cela, ça manque un peu d’originalité voire d’authenticité à mon goût. Cependant comme je suis bon joueur, je vais vous présenter un groupe auquel m’a fait penser Izia et qui pour le coup n’a aucune prétention à part se faire du bien en se défoulant sur des instruments. Et ça marche mieux.

77dv.png
De gauche à droite : Chris Black, Kelly Ogden et Luis Cabezas

Kelly Odgen et Luis Cabezas se connaissent depuis la quatrième. En 2000 ils ont passé leur Bac et s’apprêtent à rentrer à l’université de Floride, quand ils regardent les élections américaines à la télévision. Lorsque George W. Bush a été déclaré élu, ils se sont dit que le monde était perdu. Pourquoi faire des études alors que la fin du monde est proche ? C’est ainsi qu’ils s’engagèrent dans un gigantesque road trip pour trouver leurs inspirations musicales, et finissent par s’installer à Los Angeles.

becauseimawesme.jpg     51B6kwqBmlL_SS500_.jpg

Résultat, on se retrouve avec un premier album auto-produit en 2002 (Eat My Heart Out) qui connaîtra très vite le succès. Quelques contrats de majors plus tard, en 2007 le nouvel album (Because I’m Awesome) sort, et sera joué dans de nombreuses séries et émissions de télévision, comme Simple Life, Greek, Ugly Betty… Leur nouveau single est sorti il y a 2 semaines (California Beach Boy).

The Dollyrots — Brand New Key

Le groupe définit son style comme du punk pop, je pense qu’on ne peut pas leur retirer. Une autre spécificité du groupe est que Kelly Odgen est la chanteuse mais aussi la bassiste, ce qui lui permet de composer des morceaux avec un sens du rythme indispensable dans ce style musical. Allié à sa voix sur-aigüe, cela leur permet de garder une stabilité appréciable au fil des années et des albums.

The Dollyrots — California Beach Boy

Les liens qui vont bien si vous voulez en savoir plus :

S'abonner au flux RSS du blog
Recevoir les nouveaux articles par e-mail :