Vin en ligne : 1855.com

Le 16 janvier 2010 — par

Il est l’heure de clôturer, avec ma dernière livraison, mon article Vin en ligne : le grand test. 1855.com fait partie des stars incontournables lorsque l’on parle de vente de vin en ligne, et à juste titre.

Screenshot 2009-12-02 22h 31m 57s.png

Commençons par une petite parenthèse sur le nom de ce e-commerçant. L’année 1855 n’a, comme on peut s’en douter, pas été choisie par hasard. Le 18 avril 1855 a été publiée la première classification officielle des vins de Bordeaux. C’est à partir de ce jour que l’on parle de premiers crus, seconds crus, etc.

1855 impressionne dès la première page par sa clarté dans sa mise en forme générale. On a une rassurante impression de hiérarchie dans ce joyeux bazar qu’est le monde du vin. Les références y sont nombreuses et les fiches m’ont impressionné par leurs précisions.

Screenshot 2009-12-02 22h 57m 41s.png

L’autre partie intéressante de 1855 est celle des Ventes Privées. Le fonctionnement est différent du site éponyme, les quantités ne sont pas forcément spécifiées, cependant les prix sont vraiment intéressants et les offres régulières. Il faut par contre en général compter sur des délais de livraison plus importants.

Le seul reproche que j’aurais à faire au niveau des Ventes Privées est le fait que le panier soit séparé du site « normal », alors que l’interface est identique. Particulièrement déroutant, j’ai cru pendant plusieurs minutes que j’avais perdu mon premier panier que j’avais mis si longtemps à remplir :)

IMG_0433.JPG
Il est où le pied de biche ?

Enfin, concernant la livraison, rien à redire, si ce n’est qu’elle a mis plus d’un mois au total, livrée caisse par caisse en direct du producteur. Les emballages variaient du carton à la caisse en bois, mais les bouteilles toujours bien protégées cependant.

Pour résumer :

  • Fiches d’informations très complètes
  • Mise en page et navigation agréables
  • L’application iPhone est très bien faite :)
  • Délais plus longs que les autres marchands
  • Panier d’achat séparé avec la partie Vente privée, troublant

Lien : 1855.com

S'abonner au flux RSS du blog
Recevoir les nouveaux articles par e-mail :