Twitter : Donner sans recevoir

Le 22 janvier 2010 — par

Ces derniers temps, il m’est de plus en plus fréquent d’utiliser Twitter dans un seul sens : Lorsque je suis occupé à autre chose mais que j’ai quand même envie de partager une réflexion, j’envoie des tweets mais je ne veux pas avoir à m’encombrer de ce qui se dit en ce moment.

Nos gentils amis développeurs ont pensé à moi et voici aujourd’hui deux applications gratuites qui vous permettront en une fraction de seconde d’envoyer un tweet. Pratique si vous êtes témoin d’un tremblement de terre (enfin, s’il y a encore du réseau) : « Bon t’envoies l’appel au secours ? » « Attends il y a @MonsieurDream qui a fait une blague de dingue ! »…

Sur iPhone : JustUpdate

Difficile de faire plus simple : Identifiez-vous sur Twitter via OAuth au premier lancement, puis vous êtes ready to go. Deux boutons en bas de la zone de texte permettent d’envoyer des réponses ou des messages privés à un utilisateur en particulier, une liste déroulante apparaîtra dans ce cas.

IMG_0442.PNG

Détail pratique, si vous écrivez un statut et que vous devez subitement quitter l’application, ou que Twitter est down, JustUpdate gardera votre texte en mémoire jusqu’à la prochaine réouverture. Indispensable donc utile.

Téléchargement : Sur iTunes AppStore

Sur Mac OSX : MoodBlast

Découverte récente pour ma part, MoodBlast est une vraie réussite en tant que client Twitter, mais pas que. L’application codée en Cocoa s’oublie dans l’ordinateur (ni icône de Dock, ni dans la barre de menu) pour s’ouvrir au raccourci clavier de votre choix. L’altruisme poussé à son paroxysme.

Screenshot 2010-01-22 06h 52m 36s.png

Malgré sa simplicité apparente, MoodBlast est un vrai couteau suisse de la mise à jour de statuts. Vous pouvez mettre à jour ce que vous êtes en train de manger sur 8 différents réseaux sociaux en même temps, pratique. Et ça va jusqu’à la présence de raccourcis textes pour parler de la météo.

Screenshot 2010-01-22 06h 52m 56s.png

Ce qui plaira d’autant plus aux développeurs Mac, est la présence d’une commande AppleScript qui, grâce au mot « blast », permet de faire interagir l’envoi de statuts avec d’autres actions effectuées sur l’ordinateur, et ce de manière automatique. Des add-ons sont déjà disponibles sur le site de l’auteur.

Téléchargement : Chez Circle Six Design

Pour conclure, je pense que la simplicité est la chose la plus dure à réaliser, surtout en informatique où les exigences demeureront malgré le caractère dépouillé de certaines applications. Les deux mentionnées ci-dessus ont réussi leur pari, et sont de plus gratuites.

S'abonner au flux RSS du blog
Recevoir les nouveaux articles par e-mail :