L’iPhone a encore de beaux jours devant lui

Le 3 janvier 2010 — par

C’est sans aucun doute l’information high-tech de la nouvelle année, Google sort enfin son Google Phone, autrement appelé Nexus One. En organisant un habile buzz autour de son téléphone via la distribution de celui-ci à tous ses employés, Google savait parfaitement que les reviews allaient arriver avant même la conférence de presse prévue mardi 5 janvier.

Engadget s’est donc procuré sans trop de difficultés un exemplaire du fameux téléphone, et en a fait une review complètement inintéressante, le seul élément instructif de l’article étant la vidéo de l’engin, que je vous ai mise ci-dessous, donc on se retrouve après le clip.

Toujours là ? On en a perdu quelques uns. Je serais parti aussi, remarque. La démonstration de fonds d’écran qui bougent tout seuls c’est marrant une demi-seconde, et encore on l’a déjà vu partout. En revanche on peut en sortir quelques remarques intéressantes qui nous amèneront à une conclusion sans appel :

  • Le Nexus Phone n’est pas multi-touch, alors qu’Android 2 le supporte.
  • Les slides sont poussifs en comparaison avec la puissance graphique d’un iPhone.
  • Aucune mise en avant des applications, cachées dans un coin du téléphone, alors que c’est censé faire la principale puissance d’un bon smartphone.

Pour le téléphone qui se veut le fleuron du système d’exploitation Android, je crois que c’est raté. On a toujours l’impression d’un produit presque fini, mais quand même pas fini. Pour un prix qui devrait être équivalent à celui de l’iPhone, c’est risqué.

im-an-iphone.jpg

Il n’y avait qu’Apple qui pouvait se permettre de sortir un produit à peine fini au niveau des fonctionnalités (à savoir l’iPhone première génération) car c’était le premier téléphone du genre. A ce niveau de la compétition, un concurrent se doit de sortir un produit parfait dès la première version, et si même Google n’y arrive pas, on est mal barrés les amis.

PS : Tant qu’on y est, toutes mes félicitations à Palm qui a dépassé les 1000 applications sur son store, plus que 99 000 et l’App Store aura peur pour ses fesses :)

S'abonner au flux RSS du blog
Recevoir les nouveaux articles par e-mail :