Parlons peu, parlons musique

Le 25 décembre 2009 — par

Cela fait quelques temps maintenant que l’on se parle toi et moi, lecteur. Je me dois donc de t’ouvrir un peu mon coeur en ce jour de Noël où je mangerai probablement le coeur d’un autre être vivant, c’est ça aussi l’économie équitable.

Il faut donc savoir pour bien me connaître que mes deux passe-temps principaux ont vu leur naissance à peu près au même moment, vers mes 7 ans, quand j’ai eu mon premier ordinateur… et mon premier violoncelle. J’ai étudié le violoncelle pendant une dizaine d’années au conservatoire, aidé par mon oreille absolue (j’en profite pour me la raconter mais ça peut être important pour la suite).

J’ai depuis arrêté le violoncelle par simple manque de temps, comme mon autre activité commençait à prendre pas mal de mes journées, mais je n’ai pas arrêté la musique pour autant. En fait, il est difficile d’arrêter quand vous entendez les noms de toutes les notes qui passent à votre oreille.

Maintenant que les présentations sont faites, il fallait que je parle d’un des groupes qui a le ratio originalité / popularité le plus proche de 1, et faut le faire. Lorsqu’on leur demande leurs inspirations, ils vous parlent de Chostakovitch, Prokofiev, Rostropovitch, mélangés à Metallica, Iron Maiden et Sepultura. Comment ne pas tomber amoureux ? Il s’agit d’Apocalyptica.

Apocalyptica.jpg
Vu comme ça, ça fait un peu cliché.

Nos amis sont finlandais et jouent ce qu’on peut appeler du Classic Metal. Forcément c’est compliqué de se faire connaître depuis ce pays reculé, mais lorsqu’ils sortent en 1996 leur album de reprises de Metallica avec uniquement 4 violoncelles, ils auront du mal à rester inaperçus très longtemps. Et pour cause, les reprises sont excellentes, à tel point qu’ils feront les premières parties des tournées de Metallica en Finlande.

Le groupe a depuis signé un contrat avec les américains, les autorisant à reprendre toutes leurs chansons sans aucune crainte de poursuite. Bon je pense qu’il doit y avoir des contreparties financières dans le lot, faut pas déconner avec James. Ils vont récidiver avec Rammstein lors de la tournée Reise, Reise une petite dizaine d’années plus tard et continuent à se produire partout dans le monde.

Apocalyptica-Plays_Metallica_By_Four_Cellos-Frontal.jpg

Je voulais vous faire donc (re)découvrir un des succès de cet album qui lança pour de bon un groupe atypique tel qu’Apocalyptica sur la scène Metal mondiale, cette reprise de Sad But True issue du Black Album. Je vous ai rajouté la version originale au cas où vous ne vous en rappelleriez pas.

Metallica – Sad But True

(Pour la petite histoire, Metallica est un des premiers groupes célèbres à avoir mis l’intégralité de son dernier album Death Magnetic en écoute gratuite avant même sa sortie, ce qui ne les a pas empêchés d’être premier des ventes par la suite.)

Apocalyptica – Sad But True

C’est tout pour aujourd’hui les enfants. Je vous conseille vivement de télécharger leurs albums, au moins pour vous faire une idée plus approfondie du genre. Pour ceux qui n’aimeraient pas ce style de musique, j’aimerais faire intervenir deux arguments :

  • Premièrement, tous les styles de musique m’intéressent (mis à part le emo R’n’B, je pense), il est donc très probable que ce billet soit le dernier à propos de Metallica.
  • Deuxièmement, un des billets les plus lus et commentés de mon ancien blog est celui sur Patrick Sébastien, comme quoi, je reviens de loin.

Ah, dernière chose :

oss117riofan1.jpg
Joyeux, Noël…

S'abonner au flux RSS du blog
Recevoir les nouveaux articles par e-mail :